Monday, February 26, 2024
Google search engine
HomeCITY GUIDInstallateurs de panneaux solairesUn nouveau tableau de bord de l’État révèle que les micro-réseaux sont...

Un nouveau tableau de bord de l’État révèle que les micro-réseaux sont gravement sous-supportés dans tout le pays


Partager

Le groupe de défense Think Microgrid a publié aujourd’hui un rapport « State Scorecard » sur les micro-réseaux, révélant que les micro-réseaux se heurtent à des obstacles existentiels à leur mise en œuvre dans la plupart des États. Dans le tableau de bord, la plupart des États ont obtenu une note de C ou D. Seuls quatre États – le Connecticut, le Colorado, Hawaï et le Texas – ont obtenu une note de B.

Le tableau de bord utilise un cadre d’évaluation qui prend en compte cinq dimensions fondamentales, chacune étant essentielle à la compréhension du marché actuel et des opportunités futures : le déploiement, la réforme politique, la résilience, le développement du marché et l’équité. Le tableau de bord s’appuie sur des conversations avec les régulateurs, les décideurs politiques et les parties prenantes de l’industrie que Think Microgrid a organisées au cours des deux dernières années.

Les micro-réseaux connectent les ressources énergétiques locales afin qu’elles puissent fonctionner soit en coordination avec le réseau électrique plus vaste, soit de manière indépendante, fournissant ainsi une énergie résiliente aux habitations, aux entreprises et aux installations critiques. Le ministère de l’Énergie a identifié les micro-réseaux comme « éléments essentiels du futur système de distribution d’électricité » qui pourraient fournir 30 à 50 % des besoins en électricité du pays d’ici 2035. Cette vision est motivée par le succès démontré des micro-réseaux en tant que résilience, décarbonation et une solution équitable qui génère des avantages économiques locaux et un coût énergétique abordable.

« Il ne fait aucun doute que les micro-réseaux peuvent constituer la base d’un réseau véritablement résilient, propre et équitable », a déclaré Cameron Brooks, directeur exécutif de Think Microgrid. « Mais ce résultat n’est guère inévitable. Cela nécessite une action délibérée et réfléchie.

Dans tout le pays, le marché des micro-réseaux connaît une croissance et une diversification rapides, avec une croissance globale allant jusqu’à 20 % au cours de l’année écoulée, selon Wood Mackenzie, qui a fourni le projet de micro-réseau au niveau de l’État et les données de marché sous-tendant le rapport. Dans le même temps, l’analyse montre qu’il est peu probable que de nombreux segments du marché des micro-réseaux atteignent leur plein potentiel sans réformer les politiques conçues il y a des décennies.

« L’insécurité du réseau est en augmentation », a déclaré Ben Hertz-Shargel, responsable mondial de Grid Edge chez Wood Mackenzie. « Cela s’est traduit par une demande accrue de micro-réseaux dans tous les secteurs, depuis les installations industrielles jusqu’aux communautés de retraités, en particulier dans les États les plus exposés aux conditions météorologiques extrêmes récurrentes. »

Alors que les marchés des micro-réseaux connaissent une croissance et une diversification constantes, le secteur se trouve à un point d’inflexion. Même si l’investissement privé est florissant, peu d’États ont identifié des stratégies pour intégrer les micro-réseaux dans le réseau physique ou créer les modèles de marché nécessaires pour les soutenir. En outre, les politiques obsolètes des services publics interdisant aux micro-réseaux de distribuer de l’électricité pourraient faire obstacle à la vision du DOE.

« Nous avons de nombreux clients qui souhaitent que les micro-réseaux numérisés de pointe atteignent les résultats souhaités en matière de résilience ou de décarbonation », a déclaré Jana Gerber, présidente des micro-réseaux pour l’Amérique du Nord, Schneider Electric. « Le tableau de bord est un outil important pour tenir les clients et les développeurs de micro-réseaux informés de la manière et du lieu où les progrès sont réalisés. Pour atteindre nos objectifs en matière d’énergie propre, nous devons continuer à nous diriger vers la numérisation et mettre à jour les règles conçues pour un monde analogique. Les micro-réseaux sont l’élément fondamental de cet avenir.

Les principaux États prennent des mesures pour stimuler les investissements, planifier des projets et développer les marchés. Think Microgrid a attribué la note « B » aux États qui réforment de manière proactive les obstacles au développement des micro-réseaux par le biais de mesures législatives ou réglementaires. Le tableau de bord comprend une analyse détaillée des activités de l’État dans l’ensemble du paysage et soutient que les États devraient élaborer des « feuilles de route pour les micro-réseaux » pour identifier et mettre en œuvre des politiques en matière de micro-réseaux.

Un rapport récent de Guidehouse prévoit que le marché des micro-réseaux générera un demi-million d’emplois et 72 milliards de dollars de croissance du PIB d’ici 2030. Cette analyse a révélé que chaque million de dollars investi dans les actifs des micro-réseaux d’énergie renouvelable créera 3,4 emplois qualifiés et 500 000 dollars de retombées économiques.

« Le public est prêt et le soutien augmente », a déclaré Meghan Nutting, vice-présidente exécutive des affaires gouvernementales et réglementaires de Sunnova. « Nous avons des communautés entières intéressées à connecter leurs systèmes solaires et de stockage sur leurs toits à des micro-réseaux véritablement résilients. Les modèles économiques obsolètes des services publics nécessitent que la loi soit mise à jour pour correspondre à la réalité d’aujourd’hui et permettre l’indépendance énergétique de tous les clients. Ce tableau de bord dresse un tableau clair de ce qui doit changer et de la manière de le faire.

Actualité de Think Microgrids



Source link

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments