Sunday, February 25, 2024
Google search engine
HomeVÉHICULE ÉLECTRIQUEIonic MT se prépare à produire de la poudre de silicium

Ionic MT se prépare à produire de la poudre de silicium


Ionic Mineral Technologies (Ionic MT) est une startup fondée en 2020 qui souhaite commercialiser une poudre de silicium développée en interne pour les anodes des batteries de voitures électriques sous le nom d’Ionisil. L’entreprise a désormais installé une installation de production, un centre technique et son siège social à Provo, dans l’Utah. L’usine fournira dans un premier temps 2 000 tonnes d’Ionisil par an à partir du second semestre 2024, soit suffisamment pour environ 300 000 véhicules électriques. Une extension de l’usine à 5 000 tonnes est déjà prévue.

Ionic MT présente son produit comme une poudre de nano-silicium de haute pureté censée multiplier par huit la capacité de l’anode et accélérer considérablement la vitesse de charge. « Avec une substitution partielle du graphite de seulement 15 %, la capacité anodique augmente de 100 %, ce qui est impressionnant. De plus, Ionisil offre une compatibilité transparente avec les lignes de production existantes de cellules de batteries lithium-ion (…) », a annoncé la société américaine.

Selon l’entreprise, elle utilise un processus de production breveté qui, associé à des techniques de recyclage chimique, est capable de transformer les déchets en sous-produits à valeur ajoutée. Cela se traduit par une empreinte carbone nettement inférieure à celle des matériaux de batterie EV conventionnels, selon un communiqué de presse accompagnant.

« Chez Ionic MT, nous ne comblons pas seulement un manque critique d’approvisionnement en matériaux ; notre technologie de produits Ionisil est une innovation matérielle qui offre aux fabricants américains de véhicules électriques un avantage concurrentiel substantiel pour répondre aux exigences des véhicules électriques hautes performances et à charge rapide à un tarif plus rentable », a souligné Andre Zeitoun, PDG et fondateur d’Ionic MT. .

À moyen terme, l’entreprise prévoit de construire une toute nouvelle usine d’une capacité supplémentaire de 20 000 tonnes par an en collaboration avec « un partenaire industriel mondial de premier plan ». Les détails suivront sous peu.

businesswire.com



Source link

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments