Sunday, February 25, 2024
Google search engine
HomeVÉHICULE ÉLECTRIQUEStellantis prépare la production de moteurs électriques en Hongrie

Stellantis prépare la production de moteurs électriques en Hongrie


Stellantis construit actuellement des moteurs à combustion à Szentgotthárd, en particulier des moteurs turbo à trois cylindres de 1,2 litre et des moteurs à quatre cylindres de 1,6 litre. Dans moins de trois ans, elle y produira également des motorisations électriques pour plusieurs modèles Stellantis. Pour cela, le constructeur investira 103 millions d’euros, incluant le capital de Stellantis et les subventions du gouvernement hongrois.

Sinon, la société a seulement précisé que les moteurs électriques seront des EDM pour la prochaine plateforme STLA. Stellantis a annoncé ses projets pour la nouvelle plateforme en 2021. En conséquence, le « STLA Small » pour les voitures micro et compactes remplacera la deuxième génération de la plateforme e-CMP. La nouvelle plate-forme aura une autonomie d’au moins 500 kilomètres pour les voitures particulières des segments A, B et C. Il existe également « STLA Medium » pour les voitures particulières des segments C et D et « STLA Large » pour les voitures particulières des segments D et EV avec des autonomies allant respectivement jusqu’à 700 et 800 kilomètres. À partir de 2024, la quatrième plateforme Stellantis sera « STLA Frame » pour les gros SUV et camionnettes électriques avec une autonomie d’au moins 500 kilomètres.

La production de moteurs électriques sera hébergée dans les bâtiments existants de l’usine en Hongrie et réalisée par des employés formés, selon le communiqué. « Amener la production de modules d’entraînement électriques à Szentgotthard pour soutenir notre transformation vers l’électrification est un autre élément important de notre objectif de fournir aux clients une mobilité propre, sûre et abordable », a déclaré Arnaud Deboeuf, directeur de la fabrication de Stellantis.

L’investissement en Hongrie est le dernier exemple de la stratégie de Stellantis visant à fabriquer des composants pour véhicules électriques dans des usines existantes. Le Groupe utilise déjà ses installations de production de Tremery-Metz, en France, pour la production de moteurs électriques (en coopération avec Nidec). Cette étape est prévue pour le troisième trimestre 2024 à Kokomo aux USA. La production de transmissions électrifiées à double embrayage (eDCT) de nouvelle génération débutera cette année à Mirafiori, en Italie. Ceux-ci sont destinés aux véhicules hybrides et hybrides rechargeables du Groupe.

Dans le cadre de sa feuille de route pour les véhicules électriques « Dare Forward 2030 », Stellantis vise 100 % de voitures particulières électriques à batterie en Europe et 50 % de voitures particulières et de véhicules utilitaires légers électriques à batterie aux États-Unis d’ici la fin de la décennie.

stellantis.com



Source link

RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -
Google search engine

Most Popular

Recent Comments